Preview Top League 2021: Panasonic Wild Knights


Panasonic Wild Knights fait parti des 25 clubs qui se sont portés candidats pour intégrer la future Pro League en janvier 2022. Le club de Kumagaya aux 5 titres nationaux, coaché depuis 2014 par le manager néo-zélandais Robbie Deans, est devenu l'une des plus grandes équipes du championnat. Celle-ci a accéléré en 2020 sa professionnalisation: elle possède l'effectif avec le plus de joueurs professionnels, elle aura ses propres installations et son propre stade à Kumagaya dès l'été 2021, elle a conclu un partenariat avec les Reds et enfin dernièrement, elle a nommé Yuji Watase (Sunwolves) directeur de la stratégie.


Véritable modèle à suivre pour tous les autres clubs nippons, Panasonic Wild Knights a fait un sans faute une fois encore au niveau de son recrutement. Le 2ème ligne international néo-zélandais Sam Whitelock (108 caps) et le centre international sud-africain Damian de Allende (47 caps), tous les deux sur le départ, ont été remplacés par les arrivées du 2ème ligne international anglais George Kruis (Saracens, 40 caps) et du centre international gallois Hadleigh Parkes (Scarlets, 29 caps).


Le club de Kumagaya a aussi poursuivi sa politique de la jeunesse nippone prometteuse en offrant un contrat professionnel au jeune pilier Hyuga Shimada (Nara Gose Industrial HS). On retrouvera cette ossature monstrueuse avec une première ligne Keita Inagaki/Atsushi Sakate/Asaeli Ai Valu, Robbie Deans donnant à présent les clefs de l'équipe au jeune international nippon Atsushi Sakate, la star Shota Horie arrivant au bout de sa carrière.


La 3ème ligne sera composée du jeune Ben Gunter, désormais aux portes de la sélection des Brave Blossoms et de l'international japonais Shunsuke Nunomaki (7 caps), l'australien Jack Cornelsen prenant la place laissée libre de son compatriote David Pocock.


La charnière sera sauf surprise de dernière minute du grand classique avec les internationaux nippons Keisuke Uchida (22 caps) et Takuya Yamasawa (3 caps). Au ailes, il sera venu l'heure de profiter de la dernière saison de la star japonaise Kenki Fukuoka (38 caps), qui démarrera des études de médecine ensuite tandis qu'à l'opposé, on attend la confirmation du jeune Koki Takeyama qui a une place à gagner avec la sélection nationale.


A l'arrière, Ryuji Noguchi sera un titulaire indiscutable et voudra montrer au sélectionneur Jamie Joseph qu'il mérite de retrouver les Brave Blossoms. Le banc des remplaçants ne sera pas en reste avec le jeune 3ème ligne Shota Fukui, véritable bombe du rugby nippon qui a brillé ce dernières années avec les Baby Blossoms et les Junior Japan et qui ambitionne de participer à la coupe du monde de rugby de 2023 en France.


Je n'oublie pas l'international japonais Rikiya Matsuda (24 caps), joueur très polyvalent qui peut évoluer ouvreur, centre et arrière et qui sera un remplaçant de luxe. Panasonic Wild Knights aligne une solide équipe et sera l'un des très grands favoris au titre cette année.

XV type probable:


1-Keita Inagaki 2-(c) Atsushi Sakate 3-Asaeli Ai Valu 4-Ryota Hasegawa 5-George Kruis 6-Ben Gunter 7-Shunsuke Nunomaki 8-Jack Cornelsen


9-Keisuke Uchida 10-Takuya Yamasawa 11-Kenki Fukuoka 12-Hadleigh Parkes 13-Dylan Riley 14-Koki Takeyama 15-Ryuji Noguchi

Manager: Robbie Deans (NZ)


Calendrier 2021 de Panasonic Wild Knights:


17/01: Panasonic Wild Knights/NEC Green Rockets


23/01: Panasonic Wild Knights/Kobelco Steelers

31/01: Panasonic Wild Knights/Yamaha Jubilo

06/02: Panasonic Wild Knights/NTT-Docomo Red Hurricanes

20/02: Panasonic Wild Knights/Ricoh Black Rams


28/02: Panasonic Wild Knights/Hino Red Dolphins


06/03: Panasonic Wild Knights/Canon Eagles

59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 - 2021 | asierugby.com