top of page

Preview Korea Super Rugby League 2024

Dernière mise à jour : 23 mai



Le 16 mars prochain débutera la Korea Super Rugby League 2024, 3ème édition du premier véritable championnat semi-professionnel de rugby à XV sud-coréen, lancé en 2022 par le président de la Korea Rugby Union Choi Yoon.


Alors que ce dernier veut lancer cette année une fédération d'équipes commerciales pour rendre la Korea Super Rugby League définitivement autonome, le format actuel reste pour l'heure le même avec quatre clubs corpos engagés.


Il s'agit de Hyundai Glovis (champion en titre), KEPCO (le plus titré), POSCO et de OK Financial Group Okman (qui a intégré la ligue en 2023). Le calendrier de la Korea Super Rugby League sera composé de six journées, réparties en deux tournois: 16 mars, 23 mars, 30 mars, 13 avril, 20 avril et enfin pour terminer le 27 avril.


L'intégralité du championnat aura lieu pour la première fois de l'histoire de la compétition au Namdong Asiad Rugby Stadium (5 078 places) d'Incheon, stade de rugby de l'équipe de Hyundai Glovis et de l'équipe nationale des Tigres d'Asie.


Voici les forces en présences des quatre clubs engagés:


Hyundai Glovis:


Palmarès: Korea Super Rugby League: 2023 (2ème tournoi)


Champion en titre et vainqueur en octobre dernier de la 104ème édition du Festival national des sports, Hyundai Glovis s'est renforcé avec la signature de cinq joueurs universitaires du célèbre club de rugby de Korea Univ..


Il s'agit du puissant pilier droit et international sud-coréen Won Jung Ho (2 caps), du talonneur Lee Seung Eun, du deuxième ligne Lee Hyeon Je, du troisième ligne international sud-coréen à 7 Kim Chan Ju et enfin du troisième ligne international sud-coréen Hwang Jeong Wook (1 cap). Ce talentueux joueur (22 ans, 188 cm et 110 kg) est l'un des très grands espoirs du rugby en Corée du Sud.


L'équipe pourra s'appuyer une fois de plus sur le puissant troisième ligne fidjien Emosi Labati (20 ans), véritable sensation l'an passé et qui sera sélectionnable avec les Tigres d'Asie dès 2025. Les autres tauliers habituels de l'équipe seront des internationaux sud-coréens bien connus: Le troisième ligne Kim Yo Han et l'arrière star Jeong Yeon Sik.


Je peux ajouter aussi le centre Lee Jin Kyu, MVP la saison dernière lors du deuxième tournoi et qui n'a pas été convoqué derrière en équipe nationale par le sélectionneur Lee Myung Geun. Devant son public, Hyundai Glovis pourra s'appuyer sur un effectif renforcé par des jeunes espoirs sud-coréens et quelques joueurs étrangers par le club partenaire japonais de Urayasu D-Rocks pour aller chercher à nouveau le titre cette année.


KEPCO:

Palmarès: Korea Super Rugby League: 2022 et 2023 (1er tournoi)


Club le plus titré en Korea Super Rugby League, il est aussi le plus ancien (fondé en 1986). Malgré l'effectif le plus limité (26 joueurs), ce qui lui a coûté le forfait en raison de blessures en deuxième partie de saison l'an dernier, KEPCO dispose d'un groupe très solide.


L'ensemble de ses joueurs, tous sud-coréens, sont professionnels ou semi-professionnels. Même les joueurs salariés sont quasiment pros dans cette équipe puisqu'ils ne travaillent que deux jours et s'entraînent au minimum trois jours entiers par semaine.


KEPCO est un club très rédoutable car son effectif a composé pendant très longtemps l'ossature de l'équipe nationale de rugby à XV de la Corée du sud. Lors de la défaite face à Hong Kong Chine l'an passé (10 à 30), la charnière était 100% rouge et jaune avec le 1/2 de mêlée Lee Geon et l'ouvreur Kim Ki Min par exemple.


De part un recrutement très stricte, KEPCO a signé seulement trois jours l'an dernier à commencer par le jeune 1/2 mêlée Park Jin Seong (Myeong Seok HS), découvert en décembre dernier au niveau international avec la Corée du Sud lors de sa participation à l'Asia Rugby U19 Championship 2023 à Hong Kong.


Les deux autres recrues étaient deux internationaux sud-coréens qui venaient de finir leur service militaire obligatoire. Il s'agit du deuxième/troisième ligne Choi Seong Deok (KAFAC, 5 caps), véritable taulier en équipe nationale dont l'absence l'an passé a fait beaucoup de mal à la Corée du sud; et du troisième ligne Park Woo Bin (KAFAC, 2 caps).


Outre sa charnière et ses nouvelles recrues, KEPCO dispose de joueurs d'internationaux sud-coréens de premier plan comme les piliers Lee Hyun Soo et Kang Tae Hyeon, le talonneur Na Kwan Young (passé par Tokyo-Bay entre 2018 et 2022), les 2èmes lmignes v et Shin Da Hyun, le 3ème ligne Noh Ok Gi et les ailiers Chang Yong Heung (passé par NTT Shining Arcs entre 2019 et 2022) et l'ailier Jang Jeong Min.


Seul club à n'avoir aucun joueur étranger, KEPCO reste cependant l'un des grands favoris au titre cette saison encore. La grande question sera de savoir si cet effectif limité de 26 joueurs ne va pas handicaper l'équipe pour participer au deuxième tournoi.


POSCO:

Palmarès: 


Après une superbe 2ème place l'an dernier lors du 1er tournoi, POSCO avait déclaré forfait pour la deuxième partie de la Korea Super Rugby League 2023 en raison d'un trop grand nombre de blessures. Pour résoudre ce problème, le club sud-coréen a réalisé un gros recrutement qui a démarré dès l'été dernier avec les signatures de 3 joueurs de la KAFAC.


L'équipe de rugby basé à Pohang a ainsi sgné le puissant pilier droit Lee Jae Hwan (183 cm et 130 kg), l'ouvreur Lee Kyung Hwan et le centre Park Geun Yu. Puis début février, POSCO a annoncé une vague impressionnante de signatures avec un gros contingent de joueurs japonais.


Il s'agit du pilier Keita Kimura (LeRIRO Fukuoka, prêt), des deuxièmes lignes Keita Terada (ex-Kobe) et Akinori Hirota (ex-Hino), du 1/2 de mêlée Hisanori Mimata (LeRIRO Fukuoka, prêt), du centre Rentaro Kanezaki (LeRIRO Fukuoka) qui fait son grand retour après un premier passage en prêt l'an passé et du jeune ailier Ryo Toma (Ryutsu Keizai Univ.).


POSCO a signé quelques joueurs locaux également avec le talonneur Hwang In Bum (KAFAC), le troisième ligne aile et international à 7 sud-coréen Kim Myeong Su (KAFAC) et le jeune ailier international sud-coréen Heo Dong (Korea Univ.), qui avait connu sa première cape avec les Tigres d'Asie lors de la victoire en Malaisie l'an dernier (27 à 3).


L'entraîneur-chef Park Soon Chae peut s'appuyer cette saison sur un groupe très compétitif de plus de 30 joueurs qui n'a rien à envier sur le papier aux deux armadas que sont KEPCO et Hyundai Glovis. Une bonne nouvelle dans la course au titre.


OK Financial Group Okman:

Palmarès: 


Jeune club corpo fondé officiellement en 2023, OK Financial Group Okman a connu une première partie de saison l'an dernier en Korea Super Rugby League assez cauchemardesque. Il faut dire que comparé à Hyundai Glovis et POSCO, sans parler de KEPCO, l'équipe de rugby basée dans la ville de Gwangju est composée de joueurs locaux tous salariés qui travaillent la journée et ne s'entraînent que le soir.


Lors du 1er tournoi, les oranges et noirs avaient été humiliés par KEPCO (5 à 59), Hyundai Glovis (10 à 67) et POSCO (0 à 43). Les forfaits ensuite de KEPCO et POSCO pour une infirmerie pleine et les arrivées en prêt du 3ème ligne tongien Sione Hemaloto Afemui (Osaka), du 1/2 de mêlée nippon Ryang Jong Chu (Toyota) et des internationaux sud-coréens Lee Soo Pyung (Hiroshima) et Kim Yong Hwi (Osaka) avaient permis à OK Financial Group Okman de faire bien meilleure figure lors du 2ème tournoi.


A commencer par deux courtes défaites face à la KAFAC (13 à 18) et Hyundai Glovis (21 à 24) avant une première victoire historique dans la compétition contre Korea Univ. (78 à 12). Pour être au niveau dès l'entame de la saison à venir, les oranges et noirs ont effectué ces deux dernières semaines un camp d'entraînement à Osaka au Japon.


L'équipe de rugby basée dans la ville de Gwangju a réalisé aussi un recrutement ambitieux avec pour débuter trois joueurs de la KAFAC: Le pilier Woo Il Kwon (24 ans, 178 cm et 110 kg), le troisième ligne aile Won Jae Hyuk (25 ans, 179 cm et 100 kg) et le centre Kim Chan Deul (24 ans, 178 cm et 82 kg). Ce dernier avait représenté la Corée du Sud avec la National Standing Army lors du World Rugby 7s Challenger Series 2022.


Mais c'est cette semaine que OK Financial Group Okman a officialisé ses grosses recrues avec la signature de six joueurs étrangers, un record dans sa jeune histoire. Il s'agit pour commencer des piliers japonais Choi Chang Hyun (Hitachi Sun Nexus Ibaraki) passé par Teikyo Univ. (2019-2023) et sélectionnable avec la Corée du sud; et Shun Terawaki (LeRIRO Fukuoka) qui a joué auparavant chez Munakata (2020-2022) et Kamaishi (2022-2023).


La deuxième ligne a été également renforcée avec l'arrivée du sud-africain JJ Scheepers (ex-Falcons et ex-Blue Bulls). Le paquet d'avants a vu la signature aussi du troisième ligne tongien Finau Makavaha (LeRIRO Fukuoka), passé autrefois par AZ-Momotaro's (2020-2023).


Les deux dernières recrues sont des centres: Le sud-africain Lance Lamprecht (25 ans, 190 cm et 113 kg) qui a évolué notamment chez San Diego Legion en 2018 en Major League Rugby américaine et le tongien Manoa Latu (Saitama). A 26 ans l'ancien joueur des Wild Knights (2021-2023), passé par Hanazono Univ. (2017-2021), vient pour relancer sa carrière.


OK Financial Group Okman n'a pas lésigné sur les moyens pour se renforcer et pour pouvoir rivaliser avec les trois gros clubs du championnat que sont KEPCO, Hyundai Glovis et KEPCO. A l'heure actuelle, la Korea Super Rugby League 2024 compte 13 joueurs étrangers: 8 japonais, 2 sud-africains, deux tongiens et un fidjien.


C'est déjà un record dans l'histoire de la Korea Super Rugby League qui devrait voir ce nombre augmenter de manière constante dans les années à venir. De quoi permettre d'élever le niveau de ce jeune championnat semi-professionnel de rugby à XV.


Le nombre de treize joueurs est provisoire car OK Financial Group Okman pourrait officialiser la signature de nouveaux joueurs étrangers d'ici le démarrage de la saison 2024 qui débutera pour rappel le 16 mars prochain à Incheon.

184 vues0 commentaire

Comentarios


ARCHIVES
DERNIERES NEWS
bottom of page