Pas assez fort pour l'Australie, Dylan Riley se tourne vers le Japon pour aller au mondial 2023


Le centre Dylan Riley (Panasonic Wild Knights) a déclaré vouloir porter le maillot du Japon pour le mondial 2023 en France. Le jeune australien de 23 ans sait qu'il n'avait aucune chance de porter le maillot des Wallabies et en tant que bon opportuniste, il a choisi de jouer pour son pays d'adoption pour réaliser son rêve d'aller à la coupe du monde de rugby.


Dylan Riley a joué pour Brisbane City en National Rugby Championship. L'international U20 australien n'a jamais eu la moindre proposition de contrat en Super Rugby à l'horizon. C'est ainsi que Robbie Deans, le manager de Panasonic Wild Knights, en a profité pour le faire signer quelques mois plus tard dans la foulée.


Il est le 3ème joueur du club de Kumagaya à vouloir porter le maillot des Brave Blossoms pour le mondial 2023. Son cas ressemble beaucoup à celui du 3ème ligne Jack Cornelsen, lui-aussi invisible au radar (il jouait pour Queensland Country!).


Alors que World Rugby a durci les règles d'éligibilité, cette arrivée massive de joueurs étrangers moyens reste un véritable frein pour les meilleurs joueurs japonais pour atteindre la sélection nationale. Kyo Yoshida et Shota Fukui ont-ils quelque chose à envier à Jack Cornelsen? Non. Shogo Nakano est-il inférieur à Dylan Riley? Non.


Le cas de Ben Gunter est tout autre chose. Car ce dernier avait vraiment le niveau pour jouer pour l'Australie mais il a décidé dès ses 18 ans de porter le maillot des Brave Blossoms dans le futur en signant un contrat de 5 ans chez Panasonic Wild Knights.


Il y a d'autres situations totalement folle. On parle de l'ouvreur Hayden Parker (Kobelco Steelers) pour porter le maillot du Japon. Le joueur néo-zélandais, qui aura 32 ans au mondial 2023 en France, est certe très bon mais pourquoi le prendre quand le Japon a un énorme réservoir de talents comme jamais dans son histoire.


Je parle ainsi des Yu Tamura (Canon Eagles), Takuya Yamasawa (Panasonic Wild Knights), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights), Kyohei Yamasawa (Panasonic Wild Knights), Jumpei Ogura (Canon Eagles), Lee Seung Sin (Kobelco Steelers) et j'en passe.

170 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 - 2021 | asierugby.com