top of page

Le Kirghizistan et ses ambitions montantes


L'année 2022 pourrait bien marquer un grand tournant dans l'histoire du rugby kirghize. Pour la première fois de son histoire, le Kirghizistan va accueillir une compétition internationale de rugby à XV avec l'Asia Rugby Championship Division 3 Centre et Sud 2022.


Le pays devait déjà le recevoir en 2020 mais il avait été annulé en raison de la pandémie. Créé en 2001, le Kyrgyzistan Rugby Federation a longtemps été en état de mort cérébrale. Mais tout a changé en 2019 à l'initiative du président de la fédération kirghize de l'époque, Abylmazhin Asankulovich qui avait décidé de prendre une voie de développement de rugby professionnelle pour développer le sport dans son pays.


Le rugby a quitté son nid militaire et s'est développé dans les écoles pour augmenter le nombre de pratiquants et étendre la base. Les tournois de rugby à XV et à 7 se sont multipliés. Tout au bout, grâce à l'appui financier de l'état, l'équipe nationale dispose désormais de véritables installations pour s'entraîner dans des conditions professionnelles.


Le KRF travaille aussi pour envoyer d'ici 8 ans les meilleurs joueurs du pays dans les clubs étrangers en Asie, comme au Japon par exemple. Le Kirghizistan de 2022 n'a donc plus rien à voir avec celui de 2018 qui s'était lourdement incliné face au Pakistan (0 à 82).


L'objectif affiché est clair: Remporter le tournoi auquel devraient participer le Kazakhstan (62ème), l'Inde (84ème) et l'Ouzbékistan (89ème). L'ARC Division 3 Centre et Sud se déroulera à priori dans le tout premier stade de rugby du pays construit dans la capitale Bichkek (2 500 places). La compétition se déroulera du 22 juin au 25 juin prochain.

145 vues0 commentaire

コメント


ARCHIVES
DERNIERES NEWS
bottom of page