top of page

Asia Rugby veut lancer une Super League professionnelle d'ici 2024

Dernière mise à jour : 3 déc. 2022


Les récents résultats désastreux de Hong Kong lors du tournoi de repêchage ont montré que l'Asie est loin derrière les autres continents en termes de performances élevées. Le sport ovale est très loin d'être le sport le plus populaire, loin derrière des sports comme le cricket, le football, le badminton, le basket-ball et tant d'autres.


Qui plus est la très grande majorité des joueurs sont amateurs. Aussi le président Qais Al Dhalai vient de révéler qu'Asia Rugby travaille pour lancer une Super League professionnelle à XV d'ici 2024 (fin de son deuxième mandat) basée sur des franchises de plusieurs pays.


L'objectif est de copier la Super Liga Americana de Rugby dont la compétition est le modèle à suivre pour l'homme émirati. Qais Al Dhalai a constaté les excellents résultats de l'Uruguay et du Chili qualifiés pour le mondial de rugby de 2023 en France au détriment du Canada et des Etats-Unis, grâce aux superbes performances de leur franchises respectives.


La question est de savoir qui jouerait dans cette Super League professionnelle? Hong Kong cherche à caser son équipe des South China Tigers, c'est une possibilité. La Corée du sud pourrait suivre aussi avec une franchise basée à Incheon (la ville a un aéroport international).


Taïwan se concentre de son côté sur sa Taïwan Rugby League qui deviendra professionnelle en 2027. Les autres pays susceptibles de l'intégrer pourraient être la Malaisie, la Thaïlande et les Philippines. Pour le Sri Lanka, cela semble fragile financièrement à l'heure actuelle.


Par ailleurs, dès 2024 les équipes nationales asiatiques joueront une compétition continentale de rugby à XV tous les deux ans. Mais l'autre bombe serait que les sélections asiatiques joueront pour la première fois de leur histoire des tests matchs transcontinentaux.


C'était quelque chose qui était demandé depuis très longtemps car jusqu'ici, les équipes asiatiques jouaient en moyenne deux rencontres/an et au mieux quatre/an pour la Corée du sud, Hong Kong et la Malaisie, le Japon étant sur une autre planète.


Tous ces grands projets ont un objectif très important au bout: Elever le niveau des meilleures nations asiatiques pour pouvoir discuter avec World Rugby et obtenir un ticket direct supplémentaire pour la coupe du monde de rugby à XV.

202 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page