top of page

Preview League One 2023/2024: Tokyo SG



4ème de la League One Division 1 la saison dernière, Tokyo SG avait échoué de peu en 1/2 finale face au futur champion Tokyo-Bay (18 à 24) en jouant 75 minutes en infériorité numérique et en ayant eu 3 essais refusés dont 2 de la pépite Taiga Ozaki.


Pour cette nouvelle saison, le manager Kiyonori Tanaka compte en renfort dans son staff les adjoints Kosei Ono, ancien international japonais et joueur du club et l'irlandais Hugh Hogan. Comme cette année, le technicien nippon va privilégier un jeu très offensif en basant son équipe en majorité sur de très jeunes joueurs japonais talentueux.


Ainsi la première ligne pourrait voir Kenta Kobayashi s'imposer au poste de pilier gauche, avec de l'autre côté l'international nippon Shinnosuke Kakinaga (meilleur pilier droit japonais à l'heure actuelle pour moi) et au talonnage le capitaine et international nippon Kosuke Horikoshi. Le banc est costaud également avec comme piliers les Shintaro Ishihara, Yukio Morikawa, Kan Nakano et Kotaro Hosoki (belle révélation et excellent en mêlée fermée) sans oublier au talonnage Tatsuya Miyazaki qui devrait gagner du temps de jeu avec le départ de Shunta Nakamura vers Yokohama.


La deuxième ligne ne devrait pas bouger avec l'international japonais Hendrik Tui et l'australien Harry Hockings. Le réservoir derrière est également là avec Wataru Kobayashi et les recrues Saimoni Vunilagi (Daito Bunka Univ.), Sam Jeffries (Bristol) et Treveor Hosea (Rebels). La troisième devrait se composer avec aux ailes Kanji Shimokawa, qui a participé au mondial de rugby en France avec le Japon et du jeune Kai Yamamoto, l'énorme révélation des Sungoliath la saison dernière qui se rapproche de l'équipe nationale.


Le puissant australien Tamati Ioane (Rebels) devrait succéder au poste de numéro 8 à l'international nippon Tevita Tatafu qui a signé à l'UBB. Tokyo SG s'appuie là-aussi sur un incroyable réservoir avec Ryuga Hashimoto et les signatures de l'international japonais Sione Lavemai (Urayasu) et de l'international néo-zélandais Sam Cane (Chiefs), ce dernier venant pour une pige remplacer le forfait cette année encore du Wallabies Sean McMahon.


La charnière titulaire sera sauf surprise composée du 1/2 de mêlée international nippon Naoto Saito et de l'international gallois Gareth Anscombe (Ospreys) qui succède au All Black Aaron Cruden. La charnière remplaçante sera donc le 1/2 de mêlée international japonais Yutaka Nagare et l'ouvreur Mikiya Takamoto (Teikyo Univ.).


Ce dernier est assuré d'avoir un temps de jeu conséquent avec le départ de Hikaru Tamura vers Urayasu en Division 2. C'est l'un des grands numéro 10 annoncés pour le rugby nippon pour la décennie à venir. Très bon dans l'animation du jeu, il est capable de passer en revue tout une défense adverse grâce à son jeu au pied millimétré, sa vitesse, ses crochets dévastateurs et ses feintes de passes. Il sera à surveiller de très près cette saison.


Ce devrait être du grand classique au centre avec les internationaux japonais Ryoto Nakamiura et Shogo Nakano. Isaiah Punivai et Joe Kamana joueront le rôle de doublures. Le champion du monde sud-africain Cheslin Kolbe (Toulon) débarque comme titulaire indiscutable à l'aile gauche où il prendra la place du néo-zélandais Tevita Li qui a signé chez Mie. Il reste désormais à savoir si l'on verra jouer le Cheslin Kolbe de l'Afrique du sud en coupe du monde ou celui fantomatique avec le club français en Top 14.


Meilleur marqueur d'essais cette année, Seiya Ozaki sera indétrônable à droite alors que l'international nippon Kotaro Matsushima fera parler sa vitesse par ses relances dangereuses en évoluant au poste de numéro 15. Le manager Kiyonori Tanaka pourra faire autant de compo différente qu'il voudra tant le réservoir dans le triangle arrière est monstrueux avec Taiga Ozaki (polyvalent ailier/centre) qui a marqué de gros points la saison dernière mais aussi avec Shota Emi, Ryosuke Kawase, Hiroki Kumoyama et bien d'autres.


Tokyo SG a un effectif très solide, que cela soit en terme de quantité et de qualité et la polyvalence des joueurs permet au technicien japonais de pouvoir faire face aux blessures. Les Sungoliath sont armés pour aller au bout cette saison et regagner le championnat japonais de rugby, six ans après leur dernier titre. Tokyo SG va démarrer très fort l'année en affrontant le champion en titre Tokyo-Bay, puis avec le derby de la capitale contre BL Tokyo.


XV type probable: 1-Kenta Kobayashi (A) 2-(c) Kosuke Horikoshi (A) 3-Shinnosuke Kakinaga (A) 4-Hendrik Tui (A) 5-Harry Hockings (B) 6-Kanji Shimokawa (A) 7-Kai Yamamoto (A) 8-Tamati Ioane (B)


9-Naoto Saito (A) 10-Gareth Anscombe (C) 11-Cheslin Kolbe (C) 12-Ryoto Nakamura (A) 13-Shogo Nakano (A) 14-Seiya Ozaki (A) 15-Kotaro Matsushima (A)


Manager: Kiyonori Tanaka


Stade: Ajinomoto Stadium (50 000 places)


Champion du Japon: 8 (1995, 2002, 2003, 2008, 2012, 2013, 2017 et 2018)


Calendrier 2023/2024 de Tokyo SG:       


10/12/2023: Tokyo-Bay/Tokyo SG

Tokyo, Chichibunomiya Rugby Stadium (25 000 places)


17/12/2023: Tokyo SG/BL Tokyo

Tokyo, Ajinomoto Stadium (50 000 places)


24/12/2023: Mie/Tokyo SG

Suzuka, Mie Suzuka Sports Garden (12 000 places)


06/01/2024: Tokyo SG/Kobe

Tokyo, Chichibunomiya Rugby Stadium (25 000 places)


13/01/2024: Shizuoka/Tokyo SG

Iwata, Yamaha Stadium (15 000 places)


20/01/2024: Sagamihara/Tokyo SG

Sagamihara, Sagamihara Gion Stadium (15 300 places)


17/02/2024: Saitama/Tokyo SG

Kumagaya, Kumagaya Rugby Stadium (24 000 places)


02/03/2024: Tokyo SG/BR Tokyo

Tokyo, Chichibunomiya Rugby Stadium (25 000 places)


09/03/2024: Tokyo SG/Hanazono

Tokyo, Chichibunomiya Rugby Stadium (25 000 places)


16/03/2024: Toyota/Tokyo SG

A décider


23/03/2024: Tokyo SG/Yokohama

Tokyo, Chichibunomiya Rugby Stadium (25 000 places)


07/04/2024: Kobe/Tokyo SG

Kobe, Kobe Universiade Memorial Stadium (35 910 places)


13/04/2024: Tokyo SG/Mie

A décider


19/04/2024: Tokyo SG/Shizuoka

A décider


27/04/2024: BL Tokyo/Tokyo SG

A décider


04/05/2024: Tokyo SG/Tokyo-Bay

A décider

96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
ARCHIVES
DERNIERES NEWS
bottom of page