La sélection afghane de rugby à XV va voir le jour

Mis à jour : févr. 11


Le rugby en Afghanistan continue son chemin. Après être devenu membre à part entière de Asia Rugby l'an dernier, la fédération afghane va enfin lancer sa sélection nationale à XV.


Sauf surprise de dernière minute, l'Afghanistan va participer pour la première fois de son histoire à l'Asia Rugby Championship cette année et sera dans la Division 3 Centre (4ème division asiatique) avec le Kirghizistan (pays hôte), le Kazakhstan et l'Ouzbékistan.


La place dans cette compétition s'est jouée avec la Mongolie. La sélection afghane de rugby à XV pourra compter sur ses expatriés, les célèbres frères Omar Slaimankhel (ex-Canon Eagles) et Zakir Slaimankhel, qui portent déjà le maillot de la sélection nationale à 7.


L'équipe pourra aussi compter sur de gros renforts avec des joueurs physiques devant. Car tout comme la Mongolie par exemple, l'Afghanistan a un réservoir de joueurs avec de bonnes capacités physiques pour le rugby à XV. La création à venir de la sélection nationale à XV fait parti d'un plan de développement pour 2021-2025 qui prévoit aussi l'obtention du statut de membre à part entière de World Rugby, la création de fédérations et de clubs régionaux, ainsi que la tenue de championnats nationaux pour tous les âges.


Le sport ovale dans le pays est très jeune mais prometteur. Sa sélection nationale à 7 a obtenu dernièrement de bons résultats sur la scène continentale avec une 9ème place au jeux asiatiques de Jakarta en 2018 et une participation au tournoi olympique de qualification en 2019. Sur la scène nationale, le rugby compte plusieurs dizaines de clubs comme le Kabul University Rugby Club, le Mamozai Youth RFC, l'Hindokosh Rugby, l'Aryana Rugby et le Khurasan RFC et bien d'autres encore.


Mais le sport ovale se concentre surtout à Kaboul. La raison est simple: plusieurs provinces sont sous domination des talibans. Ainsi, les 120 filles licenciées que compte le pays sont toutes dans la capitale afghane. Si la pratique du rugby par les femmes est assez tolérée par la moitié de la population à Kaboul, c'est beaucoup moins vrai dans les provinces.


L'Afghanistan compte enfin environ 600 licenciés chez les hommes. C'est encore très peu mais le sport ovale est en constante augmentation de popularité dans le pays malgré des installations tout simplement inexistantes. D'ailleurs ces derniers jours, les internationaux afghans ont poussé un coup de gueule pour la création d'un terrain de rugby dans le pays.

57 vues0 commentaire