Le Sri Lanka peut-il envisager d'avoir un championnat professionnel de rugby?


En janvier 2022 sera lancé la Pro League au Japon. Ce sera alors le tout premier championnat professionnel de rugby en Asie. La question se pose alors si un autre pays asiatique aurait les moyens de faire de même?


La Corée du sud a trop peu de clubs et l'équipe des Hyundai Glovis vise à intégrer le championnat nippon. Du côté de Hong Kong, les South China Tigers regardent vers le Pacifique. Quant à la Malaisie, elle n'a pas encore les moyens financiers pour cela.


La Chine et l'Inde, les deux mastodontes du continent, dorment encore quant à eux. Un seul pays paraît ainsi avoir une chance: le Sri Lanka. Cette île de 23 millions d'habitants a une très longue histoire rugbystique et possède un championnat: la Dialog Rugby League.


Une petite partie des joueurs (en général les internationaux sri lankais) sont même professionnels. Les bases sont là mais le petit pays sort d'une longue guerre civile et est assez pauvre. Mais pourtant l'espoir est là et il faut prendre l'exemple sur le football.


La plus faible nation du continent asiatique est classée 206ème sur 210 pays au classement FIFA! Malgré cela, la FFSL s'est donné les moyens pour lancer en novembre prochain le tout premier championnat professionnel de football dans le pays: la Super League.


Cette compétition d'une durée de 6 mois démarrera cette année avec 10 clubs (sur 15 de la Dialog Champions League) qui répondent aux critères de licence de l'AFC: Colombo FC, Renown SC, Ratnam SC, Red Star SC, Blue Star SC, Up Country Lions SC, New Youngs FC, Defenders SC (ex Army SC), Sea Hawks SC (ex Navy SC ) et Blue Eagles (ex Air Force SC).


Si le football a pu le faire, le rugby peut aussi franchir le cap. Le sport ovale est le plus populaire sur l'île après le cricket (indétrônable) et le Sri Lanka peut avoir des ambitions sportives bien plus hautes que celle de son voisin du ballon rond. Sa sélection à XV est la 5ème force en Asie derrière le Japon, Hong Kong, la Corée du sud et les Philippines et elle est classée 47ème sur 105 pays au classement World Rugby.


Une ligue professionnelle permettrait au Sri Lanka de franchir enfin un cap et de pouvoir taper à la porte de la coupe du monde de rugby. L'île a un gros réservoir de plus de 50 000 licenciés et de très bons joueurs (en particulier dans sa ligne de 3/4).


Avec un renfort de joueurs étrangers, je pense en particulier aux fidjiens (qui ne demandent pas de gros salaires), cette "Super League" pourrait être lancée dans les 5 ans avec un projet solide et être composée de 7 des 8 clubs de la Dialog Rugby League actuelle:


- Blue Eagles (ex Air Force SC) - Ratmalana - Air Force Ground Ratmalana (2 000 places)

- Defenders SC (ex Army SC) - Wadduwa - Mahinda Rajapaksa Stadium (35 000 places)

- Sea Hawks SC (ex Navy SC ) - Welisara - Navy Ground (2 000 places)

- Kandy SC - Kandy - Nittawela Rugby Stadium (25 000 places)

- CR & FC - Colombo - CR & FC Grounds (5 500 places)

- CH & FC - Colombo - Race Course Ground (40 000 places)

- Havelock SC - Colombo - Havelock Park (5 000 places)

52 vues

© 2020 - 2020 | asierugby.com