L'international malaisien Samuel Rentap Meran vise la future Pro League japonaise


Le rugby malaisien a depuis quelques années une génération dorée. Et hormis les joueurs d'origine fidjienne et samoane, de plus en plus d'internationaux partent à l'étranger pour jouer dans des championnats professionnels.


C'est ainsi le cas du célèbre 2ème ligne Dinesvaran Krishnan (Hino Red Dolphins, ex-Yamaha Jubilo), du pilier droit Noor Alif Ikhmal Noor Hisham et du 3ème ligne Mohamad Amin Bin Jamaluddin (TV 1864 Pforzheim Rugby). Je n'oublie pas évidemment l'ailier Marc Le qui a fait une longue carrière au Japon et la star Lawrence Petrus, qui vient de signer un contrat professionnel chez Manly Marlins en Shute Shield australienne.


De plus en plus de joueurs prennent leur courage à deux mains là où par le passé, ils n'auraient certainement pas franchi le cap pour des raisons linguistiques, religieuses et culturelles. Et dernièrement, c'est un certain Samuel Rentap Meran qui veut relever le défi.


Véritable pépite du rugby en Malaisie, le jeune joueur de 23 ans a pour objectif de suivre les pas de ses prédécesseurs et de jouer dans la future Pro League japonaise. Ce 3ème ligne talentueux (180 cm et 93 kg) a vite frappé les esprits chez Cobra en Malaysia Rugby League.


Le sélectionneur néo-zélandais Brad Mika n'a pa tardé à le repérer. A seulement 21 ans, Samuel Rentap Meran a fait ses débuts avec les Hibiscus lors de l'Asia Rugby Championship 2019 face à la Corée du sud et Hong Kong, s'imposant de suite comme un titulaire indiscutable au poste de troisième ligne aile.


Ces performances lui valent d'être sélectionné avec les Malaysia Valke et de jouer le match amical face à la Western Force la même année. En 2020, il fait parti des 5 joueurs malaisiens qui sont dans l'effectif de cette franchise pour le lancement du Global Rapid Rugby.


Mais la pandémie du coronavirus frappe et met fin aussitôt à cette compétition. L'équipe des Malaysia Valke disparaît et l'international malaisien (3 caps) connaît une année blanche comme l'intégralité des joueurs de rugby en Asie.


Mais Samuel Rentap Meran compte bien vite rebondir et évoluer très prochainement dans la future Pro League japonaise. Son CV parle pour lui et il est certain que ses performances cette année en Asia Rugby Championship vont beaucoup peser dans l'optique d'une signature d'un contrat professionnel dans un club nippon l'an prochain.

55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 - 2021 | asierugby.com