New League japonaise: devenir la meilleure ligue de rugby à XV au monde!


Dans un long entretien dans la presse ce week-end, Madame Mayumi Taniguchi a dévoilé de nombreux détails sur la future ligue japonaise qui verra le jour à l'automne 2021 alors que nous aurons les infos sur les candidats cette semaine à venir.


La JRFU a pour objectif d'accueillir à nouveau la coupe du monde de rugby dans les 30 ans à venir et de voir les Brave Blossoms remporter la compétition pour une première historique.


Pour cela, la création de la New League a deux objectifs principaux:

  • Créer le meilleur championnat de rugby à XV au monde.

  • Coexistence et co-prospérité avec la sélection nippone. C'est du gagnant-gagnant pour les deux. Une équipe nationale forte attirera les spectateurs vers la New League.

Il y aura trois changements majeurs comparés à la Top League:

  • La New League sera géré indépendamment de la fédération japonaise de rugby comme on peut le voir en France avec la FFR et la LNR.

  • Correspondance des performances par équipes et une diffusion régionale enracinée.

  • Commercialisation et socialisation du rugby.

La composition de la New League:

  • Celle-ci sera divisée en trois divisions. Les deux premières correspondront aux équipes qui ont répondu aux conditions d'entrée. La 3ème division sera celle pour les équipes ne pouvant pas passer de la structure corporative à celle professionnelle. Ainsi dans cette division, il n'y aura pas obligation pour les joueurs d'être pros.

  • Madame Mayumi Taniguchi compte cependant installer une "coupe" qui verrait les équipes corporatives de cette 3ème division affronter celles professionnelles sur le modèle de la coupe de l'Empereur en football au Japon.

De nombreuses franchises à l'heure actuelle ne sont pas prêtes pour un passage immédiat au professionnalisme. Aussi les conditions d'entrée ont été assoupli mais Madame Mayumi Taniguchi précise bien que dès 2024, la fin du modèle corporatif sera obligatoire pour intégrer ou rester dans le nouveau championnat national nippon de rugby à XV.


Les 5 obligations dans la New League à partir de 2024:

  • Compétitivité. Les franchises devront avoir une équipe prête pour évoluer dans la meilleure ligue de rugby au monde. Elles devront aussi planifier un programme et une méthode d'entraînement, suivre une formation pédagogique et des soins médicaux.

  • Installation. Chaque équipe devra sécuriser un stade hôte d'une capacité minimum de 15 000 places avec un taux d'occupation de 50% au moins pour les matchs à la maison.

  • Organisation. Les franchises devront gérer les ventes de billets.

  • Exigence. Les équipes devront avoir un contrat uniforme pour les athlètes professionnels. Elles seront désormais 100% pros. Fin des joueurs-employés.

  • Finance. Un système de plafonnement salarial sera installé dans chaque équipe.

Dans les obligations importantes à noter également, il y a l'académie. Le problème de la formation des jeunes au Japon est importante. Les Brave Blossoms n'avaient aucun international U20 durant la coupe du monde contrairement à la France par exemple.


Aussi, les futures franchises de la New League devront avoir obligatoirement des équipes U12 et U15 (à cet âge, les petits nippons quittent en majorité le sport ovale, faute de clubs). Il sera aussi recommandé aux équipes d'avoir une section féminine.

385 vues

© 2020 - 2020 | asierugby.com