Malaisie: Brad Mika reste sélectionneur!

Mis à jour : janv. 30



C'est une très bonne nouvelle pour les "Hibiscus". Brad Mika vient en effet de prolonger son contrat de sélectionneur avec la Malaisie. Successeur du célèbre Lee Nyuk Fah (2014-2018), qui avait emmené les malaisiens de la 3ème division asiatique à l'élite du continent (l'Asia Rugby Championship Top 3), l'ex-international néo-zélandais (3 caps) est arrivé sur le tard l'année dernière pour prendre les commandes de l'équipe.


Comme après 2018, la Malaisie avait terminé bon dernier de la compétition après des défaites contre la Corée du sud (52 à 14 et 38 à 16) et le champion en titre Hong Kong (30 à 24 et 71 à 0). Malgré tout, la fédération malaisienne a décidé de prolonger Brad Mika pour lui donner cette fois-ci plus de temps de préparation avec l'équipe.


Car après des discussions avec les dirigeants de la Japan Rugby Football Union, le président de la fédération malaisienne de rugby, Datuk Shahrul Zaman Yahya, a confirmé que les nippons n'étaient pas intéressés pour participer à l'édition 2020 du tournoi asiatique. De fait, les "Hibiscus" participeront à l'édition 2020 de l'Asia Rugby Championship Top 3.


Le technicien néo-zélandais pourra compter sur les internationaux malaisiens évoluant à l'étranger. A savoir le 2ème/3ème ligne et star Dineshvaran Krishnan (Hino Red Dolphins/Japon), le centre Jone Marawa Nasalo (ACS Tomitanii Constanta/Roumanie) et les 3èmes lignes Sae Faalupega et Mohamad Amin Bin Jamaluddin (TV 1864 Pforzheim Rugby/Allemagne), sans oublier une forte colonie de joueurs d'origine fidjienne.


Le rugby malaisien connait un grand boom actuellement: une augmentation du nombre de licenciés, une popularité qui progresse, une nouvelle franchise professionnelle (Valke Malaysia) qui fera ses grands débuts dans le Global Rapid Rugby et l'annonce officielle par la Malaysia Rugby Union de la construction du tout premier stade national de rugby du pays!


Celui-ci sera dédié en priorité aux matchs internationaux de la sélection malaisienne de rugby à XV et sera construit dans la ville de Putrajaya (92 000 habitants), l'une des deux capitales de la Malaisie située une trentaine de kilomètres au sud de l'autre capitale, à savoir Kuala Lumpur. Le futur stade national de rugby sera doté d'une tribune et d'une capacité de 5 000 places. Son coût de construction est estimé à 3 800 000 euros.

40 vues

© 2020 - 2020 | asierugby.com