Le président du SLR Rizley Ilyas garde son poste sur fond de crise du rugby sri lankais


Il y a quelques jours, Rizley Ilyas a été confirmé à son poste de président du SLR dont il avait été élu en 2019. Les élections n'ont pas pu avoir lieu en effet à cause de la pandémie du coronavirus qui frappe durement l'île.


Rizley Ilyas a donné des objectifs à ses équipes nationales comme celui de remporter une médaille aux jeux asiatiques de Hangzhou (Chine) en 2022. Mais le président de la fédération sri lankaise ne semble pas mesurer le désastre actuel.


Le rugby est le seul sport collectif à ne pas avoir repris dans le pays. Il n'y a plus eu un seul match depuis plus de 400 jours et les internationaux et les joueurs des clubs locaux ne se sont plus entraînés depuis au moins un an...


Avec ce constat accablant, on voit mal le Sri Lanka acueillir l'étape asiatique de rugby à 7 en septembre prochain mais aussi envoyer ses sélections jouer une seule compétition. Les Tuskers (à XV) ne sont pas prêts pour participer à l'Asia Rugby Championship Division 1 et affronter les Philippines, Singapour et les Emirats arabes unis. Un tournoi qui doit se dérouler qui plus est à Colombo, la capitale du pays. Les nouvelles sont très peu rassurantes...

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout