Le Ogasayama Sports Park veut devenir un sanctuaire du rugby japonais au même titre que le Hanazono


Le week-end dernier a eu lieu une cérémonie très importante dans la ville de Fukuroi. En présence du gouverneur Heita Kawakatsu, du vice président de la JRFU Katsuyuki Kiyomiya, de l'ambassadeur irlandais au Japon Paul Kavanagh et de bien d'autres invités, des poteaux de rugby ont été installés sur les 3 derniers terrains annexes du Ecopa Stadium.


En comptant ce dernier plus un autre, ce sont les 5 terrains du Ogasayama Sports Park qui ont à présent des installations de rugby. La préfecture de Shizuoka veut faire du complexe du Ecopa Stadium un lieu sacré du rugby nippon au même titre que le mythique Hanazono Rugby Stadium. Cette initiative fait partie des mesures du "Rugby Sanctuary Concept" que la préfecture de Shizuoka a lancé avec la Coupe du monde de rugby de 2019 au pays.


En juin de l'année dernière, le "Rugby Sanctuary Review Committee" avait été créé avec Akihiro Hoshino, le directeur de Shizuoka Seiko Gakuin HS, en tant que président. 3 mois plus tard, à la fin du mois de septembre, une magnifique statue avec le motif de la scène de l'essai de Kenki Fukuoka lors du match contre l'Irlande se dressait sur la place d'entrée du Ecopa Stadium. C'est ainsi en cet honneur et en raison de la fête 3 jurs plus tôt de la Saint-Patrick que l'ambasseur irlandais au Japon était présent le 20 mars dernier.


Les ambitions sont grandes pour le Ogasayama Sports Park. Une équipe sera basée dans le Ecopa Stadium pour la future Pro League, à savoir sauf surprise Yamaha Jubilo. De plus en plus de rencontres internationales des Brave Blossoms seront jouées dans ce stade. Celle annoncée du 12 juin prochain rentre ainsi dans ce projet.


Le rugby féminin n'est pas laissé de côté. Le club de Azalea Sports Club, fondé en 2018, est basé à Fukuroi. En mai prochain, la 2ème étape du Taiyo Life Women's Sevens Series 2021 (tournoi national féminin de rugby à 7 nippon), se déroulera pour la 1ère fois de son histoire dans le gigantesque Ecopa Stadium (50 889 places).


Et la jeunesse n'est pas laissée de côté. La préfecture de Shizuoka a lancé une initiative dans laquelle des entraîneurs en chef sont affectés à chaque catégorie des U13 aux U19 pour former les joueurs de rugby de la préfecture avec un système de guidage intégré.


Le sanctuaire de rugby de la ville de Fukuroi continuera de s'agrandir dans le futur. Il existe d'innombrables plans spécifiques pour faire de ce site l'égal du mythique Hanazono Rugby Stadium pour les années à venir.

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 - 2021 | asierugby.com