La mythique tournée sud-coréenne de 1987 en Australie


Pour tout le monde, 1987 est l'année de la toute première coupe du monde de rugby qui se déroule en Nouvelle-Zélande et en Australie. Mais très peu de personnes savent que la Corée du sud a fait une tournée historique chez les Wallabies quelques jours auparavant.


Il faut pour cela se remettre dans le contexte de l'époque. Dans les années 80, le rugby sud-coréen rivalise et domine même le rugby japonais. En 1986, la Rose de Sharon comme on la surnomme, remporte un deuxième titre de champion de l'Asia Rugby Football Tournament après celui de 1982. Ils gagneront les deux suivants en 1988 et 1990.


La Corée du sud est à son apogée dans le rugby asiatique mais malgré cela, son équipe nationale n'est pas invitée pour le mondial de 1987 au détriment du Japon qui vient de devenir membre de l'International Rugby Board. La Korea Rugby Union intégrera à son tour l'organisme international l'année suivante en 1988.


Les Hibiscus disposent alors de la meilleure équipe nationale de rugby sur le continent asiatique grâce à des joueurs légendaires et un en particulier. Je parle de Koo Dong Chun. Ce fantastique international sud-coréen est considéré encore à l'heure actuelle comme le meilleur pilier droit de l'histoire du rugby en Asie.


Son nom ne vous est évidemment pas inconnu. Il s'agit du père de Koo Ji Won, lui-aussi pilier droit et actuel international japonais qui a participé à la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon et qui est un titulaire indiscutable à l'heure actuelle avec les Brave Blossoms.


Mais retournons en 1987. L'Australie veut se préparer pour le premier mondial de l'histoire et invite alors l'équipe nationale de la Corée du sud pour une tournée au pays. Les sud-coréens vont jouer au total cinq rencontres pour cinq défaites au final.


Ils s'inclinent contre l'équipe B de la Nouvelle-Galles du Sud (33 à 34), puis contre la A (23 à 44) avant de tomber ensuite face aux Brumbies (15 à 58) et au Queensland B (9 à 24). Le 17 mai 1987, la Corée du sud joue un test match officiel contre l'Australie devant 4 000 spectateurs dans le Ballymore Stadium de Brisbane.


Les sud-coréens sont écrasés sur le score 18 à 65 mais sauvent l'honneur par deux essais de l'ailier Baek Seung Ho et du 1/2 de mêlée Chung Yoon Pil. La mythique tournée se termine là alors que les Wallabies démarreront leur toute première coupe du monde de rugby six jours plus tard à Sydney en battant l'Angleterre (19 à 6). Depuis la Corée du sud n'a plus jamais affronté une grande nation du rugby mondial.

64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout