La jeune révélation Kim Su Ryung veut représenter le Japon au mondial 2023


C'est à mes yeux cette saison la plus grande révélation de Top League. Je parle bien évidemment de l'arrière Kim Su Ryung (Kubota Spears). Comme son nom l'indique, c'est un coréen-japonais (descendant d'immigrés coréens du XXème siècle).


Né à Osaka en 1998, il débute le rugby à 12 ans avant de rejoindre Osaka Korean HS (2013-2016). En 2016, il intègre Korea Univ. (2016-2020) avec qui il évoluera en 2ème division de la ligue Kanto universitaire. Il sera nommé capitaine lors de la 4ème année.


Repéré grâce à un tournoi à 7, il signe le premier contrat professionnel de sa carrière en 2020 chez Kubota Spears. Joueur très polyvalent pouvant évoluer ouvreur, centre, ailier et arrière, Kim Su Ryung impressionne très vite l'entraîneur-chef Fran Ludeke!


Le technicien sud-africain en fait un titulaire indiscutable au poste de numéro 15 dès ses débuts en Top League avec sa nouvelle équipe. Doté d'un bon jeu au pied, rapide, très technique et possédant des crochets dévastateurs, il s'est déjà imposé comme l'un des meilleurs arrières du championnat nippon cette année.


Aussi Kim Su Ryung a annoncé ses ambitions dans une récente interview en disant qu'il vise de porter le maillot des Brave Blossoms pour le mondial 2023 en France. A 23 ans, la jeune star de Kubota Spears sera l'un des concurrents directs de Ryuji Noguchi (Panasonic Wild Knights) et de Seiya Ozaki (Suntory Sungoliath) pour le poste de 15 avec le Japon.

64 vues0 commentaire