La fédération vietnamienne de rugby devrait voir le jour très bientôt


C'est à l'heure actuelle la plus grande anomalie du rugby asiatique. Le Vietnam, 8ème pays le plus peuplé en Asie avec près de 100 millions d'habitants, n'a toujours pas de fédération de rugby. Pire, le sport ovale est extrêmement récent localement.


Jusqu'à encore très récemment, le rugby au Vietnam se résumait à 2 clubs d'expatriés: Saigon Geckos (fondé en 1992) et Hanoi Dragons RUFC (fondé en 1994). Le sport ovale n'intéressait alors absolument pas les locaux.


Mais tout a changé en 2015 avec la mise en place du programme ChildFund Pass It Back, appuyé par Asia Rugby et la Nouvelle-Zélande, permettant à de nombreux enfants vietnamiens de découvrir le rugby. En l'espace de 5 ans, ce sont plus de 32 000 jeunes locaux qui ont participé à ce programme, dont plus de 50% de filles.


Pour Asia Rugby, tout en profitant de la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon, l'objectif était d'accélérer la création d'une fédération de rugby au Vietnam avant le début des 31èmes jeux d'Asie du sud-est à Hanoï en novembre 2021.


L'année 2019 avait ainsi été très chargée avec une réunion en avril entre Le Thi Hoang Yen, directrice générale adjointe du Département général des sports et Ross Mitchell, secrétaire général de la Fédération asiatique de rugby.


Puis ce fût en décembre de la même année une visite surprise du nouveau président de Asia Rugby, l'émirati Qais Al Dhalai, qui finalisa avec Manh Van Tran (secrétaire général du Comité national olympique du Vietnam) de la création de la future fédération de rugby.


Malheureusement la crise de la pandémie du coronavirus est passé par là et depuis 2020, les nouvelles du rugby vietnamien sont très rares, mis à par l'annonce de l'échec de la présence du rugby à 7 aux SEA Games de Hanoï cette année.


Le rugby s'est toutefois bien développé grâce au programme ChildFund Pass It Back. Le mois dernier s'est déroulé le Hanoi 10s (3èmé édition), compétition nationale la plus importante du jeune rugby vietnamien.


A cette occasion, ce ne sont pas moins de 7 clubs communautaires locaux séniors (composés de joueurs vietnamiens), créés très récemment, qui ont participé au tournoi dont l'historique Kim Boi Wildcats. C'est un signe positif majeur alors que le président Qais Al Dhalai, prolongé à son poste chez Asia Rugby jusqu'en 2025, devrait revenir à la charge pour finaliser définitivement la création de la future fédération vietnamienne de rugby.

66 vues0 commentaire

© 2020 - 2021 | asierugby.com