Le groupe japonais convoqué par Jamie Joseph


La Japan Rugby Football Union vient d'officialiser le groupe japonais convoqué par le sélectionneur Jamie Joseph. Le technicien néo-zélandais vient de convoquer 52 joueurs dont 24 d'origine étrangère et 21 sans cape. Celui-ci sera ramené à 35 joueurs pour les tests matchs de juin et de juillet. Et que dire de cette liste affreuse...


Jamie Joseph a oublié un paquet de joueurs de premier plan (japonais et étrangers) qui cartonnent cette saison en Top League. Au poste de talonneur, Hinata Takei (Ricoh Black Rams) est le grand oublié même si Shunta Nakamura (Suntory Sungoliath) et Yoshikatsu Hikosaka (Toyota Verblitz) méritent leur présence.


Le pilier gauche Shogo Miura (Toyota Verblitz, 7 caps) est un autre absent important tout comme le pilier droit Takayuki Watanabe (Kobelco Steelers, 10 caps). Shunsuke Asaoka (Toyota Verblitz), auteur d'une saison monstrueuse, est présent au moins.


En 2ème ligne, la grande révélation Daichi Akiyama (Toyota Verblitz) n'a pas été sélectionné... Les profils à la Hitoshi Ono ne plaisent pas au technicien né-zélandais qui a préféré des joueurs étrangers en très grande masse sans pour autant prendre le meilleur de tous, à savoir Michael Stolberg (Kintetsu Liners)...


En 3ème ligne, Tevita Tatafu (Suntory Sungoliath), Taumua Naeata (Kobelco Steelers) et Ben Gunter (Panasonic Wild Knights) sont logiquement appelés mais les jeunes talents nippons Kyo Yoshida (Toyota Verblitz) et Shota Fukui (Panasonic Wild Knights) ont été laissés de côté... On note au moins le retour du très bon défenseur Naoki Ozawa (Suntory Sungoliath).


Mais alors que dire des choix à la charnière. Au poste de 1/2 de mêlée, Naoto Saito (Suntory Sungoliath) est heureusement présent. Mais que font Koki Arai (Canon Eagles) et Taiki Koyama (Panasonic Wild Knights) à la place de Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath, 24 caps) et de Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights, 22 caps)?


A l'ouverture, le phénomène Takuya Yamasawa (Panasonic Wild Knights, 3 caps) n'est toujours pas pris par Jamie Joseph! A ce niveau-là, c'est juste un gag complet. Le technicien néo-zélandais lui préfère le jeune Doga Maeda (NTT Shining Arcs).


Au centre, Shane Gates (NTT Shining Arcs) et le jeune australien Dylan Riley (Panasonic Wild Knights) sont convoqués. Yusuke Kajimura (Suntory Sungoliath) est dans la liste, pour le moment. Aux ailes, Jamie Joseph a voulu des gros gabarits et cela se voit...


Mais Ataata Moeakiola (Kobelco Steelers) fait son retour alors qu'il performe au centre. De même pour le jeune Siosaia Fifita (Kintetsu Liners) sans oublier la sélection de Jone Naikabula (Toshiba Brave Lupus). Shogo Nakano (Suntory Sungoliath) est enfin appelé mais c'est lui-aussi plus un centre. Quant à Shota Emi (Suntory Sungoliath), il a gagné sa place grâce à son hat trick de ce week-end.


Mais le technicien néo-zélandais comme je l'ai dit précédemment a abandonné les meilleurs ailiers du championnat qui ont cartonné en Top League cette saison! Vous ne rêvez pas! Leur tort: avoir un gabarit léger alors que Jamie Joseph pleure de ne pas trouver le successeur de Kenki Fukuoka (on nage en plein délire)...


Ainsi les 3 meilleurs ailiers japonais sont absents. Je parle bien évidemment de Koki Takeyama (Panasonic Wild Knights), Taichi Takahashi (Toyota Verblitz) et de Kai Ishii (NTT Shining Arcs). Et le sélectionneur néo-zélandais poursuit dans sa folie en convoquant Gerhard van den Heever (Kubota Spears) à l'arrière.


Fort heureusement, les présences de Ryuji Noguchi (Panasonic Wild Knights) et de Seiya Ozaki (Suntory Sungoliath) me rassurent. Mais là-aussi, Jamie Joseph a-t-il de la merde dans les yeux où n'a-t-il vu aucun des matchs des jeunes pépites Taira Main (Ricoh Black Rams) et Kim Su Ryung (Kubota Spears)? On l'a compris, le technicien néo-zélandais veut préparer une équipe japonaise très solide pour le mondial 2023 pour répondre au physique des joueurs anglais et argentins. Et oui c'est fini le temps des joueurs techniques et rapides. Place désormais aux bulldozers. Que c'est désespérant tout de même...


Piliers gauches: Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 34 caps), Isileli Nakajima (Kobelco Steelers, 8 caps), Craig Millar (Panasonic Wild Knights, 0 cap), Yukio Morikawa (Suntory Sungoliath, 0 cap)


Talonneurs: Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights, 21 caps), Kosuke Horikoshi (Suntory Sungoliath, 2 caps), Shunta Nakamura (Suntory Sungoliath, 0 cap), Yoshikatsu Hikosaka (Toyota Verblitz, 0 cap)


Piliers droits: Asaeli Ai Valu (Panasonic Wild Knights, 14 caps), Koo Ji Won (Honda Heat, 13 caps), Takayuki Watanabe (Kobelco Steelers, 10 caps), Shinnosuke Kakinaga (Suntory Sungoliath, 9 caps), Kengo Kitagawa (Kubota Spears, 3 caps), Shunsuke Asaoka (Toyota Verblitz, 0 cap)


2èmes lignes: Uwe Helu (Yamaha Jubilo, 16 caps), Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes, 16 caps), James Moore (Munakata Sanix Blues, 8 caps), Mark Abbott (Munakata Sanix Blues, 0 cap), Ryota Hasegawa (Panasonic Wild Knights, 0 caps), Liaki Moli (Hino Red Dolphins, 0 cap)


3èmes lignes: Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 68 caps), Amanaki Lelei Mafi (Canon Eagles, 27 caps), Kazuki Himeno (Highlanders, 17 caps), Lappies Labuschagne (Kubota Spears, 8 caps), Shuhei Matsuhashi (Ricoh Black Rams, 8 caps), Naoki Ozawa (Suntory Sungoliath, 4 caps), Tevita Tatafu (Suntory Sungoliath, 3 caps), Taumua Naeata (Kobelco Steelers, 0 cap), Ben Gunter (Panasonic Wild Knights, 0 cap), Jack Cornelsen (Panasonic Wild Knights, 0 cap)


1/2 de mêlées: Kaito Shigeno (Toyota Verblitz, 10 caps), Naoto Saito (Suntory Sungoliath, 0 cap), Koki Arai (Canon Eagles, 0 cap), Taiki Koyama (Panasonic Wild Knights, 0 cap)


1/2 d'ouvertures: Yu Tamura (Canon Eagles, 63 caps), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 24 caps), Doga Maeda (NTT Shining Arcs, 4 caps)


Centres: Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath, 24 caps), Timothy Lafaele (Kobelco Steelers, 23 caps), Yusuke Kajimura (Suntory Sungoliath, 1 cap), Shane Gates (NTT Shining Arcs, 0 cap), Dylan Riley (Panasonic Wild Knights, 0 cap)


Ailiers: Kotaro Matsushima (Clermont, 39 caps), Lomano Lemeki (Honda Heat, 15 caps), Ataata Moeakiola (Kobelco Steelers, 4 caps), Shota Emi (Suntory Sungoliath, 0 cap), Shogo Nakano (Suntory Sungoliath, 0 cap), Jone Naikabula (Toshiba Brave Lupus, 0 cap), Siosaia Fifita (Kintetsu Liners, 0 cap)


Arrières: Ryohei Yamanaka (Kobelco Steelers, 18 caps), Ryuji Noguchi (Panasonic Wild Knights, 13 caps), Seiya Ozaki (Suntory Sungoliath, 3 caps), Gerhard van den Heever (Kubota Spears, 0 cap)

284 vues0 commentaire