Des joueurs thaïlandais en Europe?


En juillet dernier s'est tenu au SC Park Hotel de Bangkok l'assemblée générale annuelle de la fédération thaïlandaise de rugby. Le lieutenant-colonel Kulthon Prachuapmoh a accueilli l'homme d'affaires gallois James-Davies-Yandle.


Ce dernier, directeur exécutif du groupe Y 11 Sports et Media Company basé en Asie, est connu pour avoir racheté la franchise des Ospreys à hauteur de 75% de son capital en mai 2020. James-Davies-Yandle veut exporter la marque de l'équipe sur le continent asiatique et il a décidé pour cela de débuter en Thaïlande, où il a vécu ces 5 dernières années. C'est un pays qu'il connaît très bien et en particulier pour le sport ovale:


"Après avoir vécu en Thaïlande pendant 5 ans, j'ai réalisé que le pays a un grand potentiel dans le rugby et a l'opportunité d'en faire un sport professionnel. Avec les Ospreys comme modèle pour le développement de la ligue professionnelle en Thaïlande, croyez que cela peut créer plus de valeur pour le rugby thaïlandais qu'il ne l'est."


James-Davies-Yandle veut être impliqué dans le développement du rugby en Thaïlande à partir du niveau des jeunes (échange de connaissances dans divers domaines), en plus de pouvoir organiser des événements de classe mondiale. Le propriétaire de la franchise galloise pousse aussi les meilleurs joueurs thaïlandais à venir s'exporter en Europe.


Le lieutenant-colonel Kulthon Prachuapmoh, président de la fédération thaïlandaise de rugby, qui travaille dans le but ultime de créer une ligue professionnelle et d'élever le niveau de la sélection nationale, a bien évidemment été ravi de ces annonces.

© 2020 - 2020 | asierugby.com