Corée du sud: la fédération se décide enfin à privilégier sa sélection de rugby à XV

Mis à jour : nov. 1


C'est sans doute un grand pas qu'est en train de réaliser la Korea Rugby Union. La fédération sud-coréenne de rugby, connue pour être l'une des plus conservatrices en Asie, se donne enfin les moyens pour renforcer sa sélection à XV.


La Korea Rugby Union va lancer en fin d'année la Korea Rugby League, un championnat national semi-professionnel dont la première saison se déroulera en trois étapes de décembre 2020 à mars 2021. Quatre équipes y participeront: Hyundai Glovis, KEPCO, POSCO et Korea Armed Forces Athletic Corps.


Contrairement au championnat précédent (du printemps à l'automne), le calendrier de celui-ci va s'harmoniser avec celui international. Le but est de donner la priorité à la sélection à XV en lui offrant un véritable temps de préparation et donc de la renforcer.


L'amateurisme de la KRU a toujours été un énorme handicap pour l'équipe nationale sud-coréenne et cela s'en est évidemment ressenti au niveau des résultats dans l'Asia Rugby Championship. La Corée du sud est descendue à la 3ème place des forces du continent au profit d'une sélection hongkongaise professionnelle.


Hong Kong a ainsi infligé de grosses corrections aux joueurs sud-coréens ces dernières années: 41 à 15 en 2016, 43 à 17 et 39 à 3 en 2017, 39 à 5 en 2018 et 47 à 10 et un humiliant 64 à 3 en 2019. Il était temps pour la Korea Rugby Union de réagir. Les internationaux auront enfin droit à un véritable camp de préparation avant le tournoi contrairement aux précédents où ils n'avaient au mieux qu'une semaine pour se préparer.


2021 sera une année importante qui plus est car le vainqueur de l'Asia Rugby Championship Top 3 (qui va opposer Hong Kong, la Corée du sud et la Malaisie) sera qualifié pour le barrage Asie/Océanie pour une place à la coupe du monde de rugby de 2023 en France.

© 2020 - 2020 | asierugby.com