Akita Northern Bullets candidat pour intégrer la future New League japonaise?


Alors que la future New League japonaise démarrera en janvier 2022, la presse nippone annonce que de nombreuses franchises corpos et communautaires sont candidates pour l'intégrer à leur tour à partir de 2023. Parmi les équipes potentielles, Akita Northern Bullets est certainement l'une des plus probables et à plus d'un titre.


Créée en 2004, la franchise japonaise est l'héritière de Akita City Hall Rugby Club (fondé en 1958). Avec Kamaishi Seawaves, ce sont d'ailleurs les deux seules équipes communautaires dans l'élite du rugby nippon et aussi les deux seuls représentants de la région de Tohoku.


Ce désert ovale au nord de Tokyo fait d'ailleurs que les oppositions entre Akita Northern Bullets et Kamaishi Seawaves sont appelés le derby de Tohoku. La franchise japonaise a donc une position géographique capitale pour la popularité du rugby dans cette région.

L'équipe, qui évolue actuellement en Top East A League (3ème division nippone), a déjà les conditions requises pour intégrer la future New League. Son seul point faible est son stade, le Akigin Stadium (5 000 places), qui ne répond pas aux exigences des deux divisions professionnelles (15 000 places minimum). Toutefois cela est plus que suffisant pour intégrer et jouer dans la 3ème division nationale à venir, celle "corpo/amateur", où le professionnalisme ne sera pas obligatoire pour les franchises engagées.


Akita Northern Bullets a la meilleure affluence de toutes les équipes de la 3ème division japonaise avec une moyenne régulière ces dernières saisons de plus de 1 000 spectateurs. Les rouges et noirs ont d'ailleurs enregistré un record le 8 octobre 2017 lors d'un match face à Clean Fighters Yamanashi avec près de 3 000 fans dans le stade.

© 2020 - 2020 | asierugby.com