5 joueurs fidjiens veulent porter le maillot de la Corée du sud


Je vous en avais parlé il y a quelques semaines. Face à la domination japonaise et hongkongaise en Asie, les sud-coréens ont décidé de se lancer eux-aussi dans le recrutement et la naturalisation de joueurs étrangers.


Dans le cas présent, la Seoul Rugby Association (sous l'impulsion de son président Shin Young Bok, 57 ans) a favorisé depuis l'année dernière le recrutement de joueurs naturalisés pour accélérer le développement du rugby sud-coréen.


Choi Chang-ryul (50 ans), entraîneur-chef des MGen Plus Skulls et Byeon Woo Jin (29 ans), entraîneur du conditionnement physique, se sont rendus directement aux Fidji et ont repérés plusieurs joueurs fidjiens. Ces derniers sont ainsi montés dans un avion pour la Corée du sud avec le "rêve sud-coréen" en tête.


Les 5 joueurs des îles du Pacifique ont signé en 2019 chez MGen Plus Skulls et ont fait leur premier pas sous le maillot rouge et noir lors du Seoul Sevens. Leur objectif est clair: obtenir la naturalisation et devenir international sud-coréen d'ici 2024.


Sur le long terme, la Corée du sud s'arme ainsi pour espérer se qualifier pour la coupe du monde de rugby à XV de 2027 et les jeux olympiques de 2028. Voici les 5 joueurs concernés:


- Josevani Soro (Tailevu)

- Jona Sawailau (Fijian Drua)

- Malakai Vulakoro (Auckland Univ.)

- Glen Cakautini (international à 7 fidjien)

- Ratu Luke Nadurutalo (Fiji Prime Minister's XIII)

255 vues0 commentaire